Mon premier triathlon L (Half):

Samedi 6 Mai 2017, j’ai participé au Tri Event Lacanau distance L, 2km Nat, 81,5km vélo et 21km de Cap. C’était mon premier objectif de l’année et un premier test après une préparation hivernale intense et longue (6 mois).

La récupération entre le Binswimrun (1 semaine avant) a été optimale. Malgré les trajets avions, voitures et une petite rhinopharyngite j’ai réussi à rester concentré et très positif et je suis arrivé au meilleur de ma forme à Lacanau.

10h le départ est lancé, la Natation se passe vraiment super bien, très bonne sensation, ma combinaison HUUB Archimède est super souple et offre une très bonne glisse et flottaison. Après un départ rapide je gère le deuxième 1000m en relâchant au maximum mes jambes et en appuyant fort sur les bras, je sors en 2eme position.

Comme d’habitude ma transition est longue, très longue et j’entends Elfie Arnaud qui m’encourage et me dit qu’il est temps que je reparte car ça fait un moment que je suis dans le parc hahaha. J’avais pourtant tout bien préparé et répété la transition dans ma tête avant le départ et avant la sortie d’eau mais je suis lent et je me sens toujours dépassé devant mon vélo, mon casque, mes lunettes, mes chaussures etc… Bref je suis encore novice en triathlon et il faut encore que je travaille les transitions surtout pour les futurs triathlons courtes distances.

C’est parti pour 81km de vélo, c’est un parcours très plat, hyper rapide avec du vent 3/4 face sur une bonne moitié de parcours. L’objectif c’est de faire un beau vélo bien construit mais costaud, alors je me mets tout de suite un bon rythme (88rpm) et j’essaie de me concentrer sur les trajectoires et ma technique de pédalage. Il me faudra 15km pour calmer mon petit cœur de la transition stressante lol. 182 puls pendant 15km c’est beaucoup mais heureusement je redescends et je me stabilise sur ma FC seuil. Toujours très concentré, je pense à bien tourner les jambes et à me relâcher pendant les 2/3 km avant de rentrer au parc à vélo après 2h07′ d’effort. La descente du vélo pique un peu et tout de suite une belle contracture à la fesse gauche me fait dire que j’ai bien bossé en vélo peut être un peu trop à voir…

C’est parti pour 21km de Cap, le premier kilo fait mal, je boite car la contracture fesse gauche me fait souffrir mais je reste bien concentré et j’essaie de me relâcher au maximum. J’entends mon père (Michel Ralite), Elfie, Marjorie Rolland, Sabine Dupont et Chris Argouet-Noclain m’encourager et ça fait du bien. Je fais le premier kilomètre avec le 12ème homme de la course qui m’encourage lui aussi en me voyant boiter comme un canard c’est sympa :).

Cette contracture va rapidement s’estomper et je remets du rythme. L’effort fourni sur le vélo ne me permettra pas de courir à 4’/kilo, je le sais déjà mais je me sens bien entre 4’05 et 4’10 ». Donc c’est parti je pense à bien ravitailler et je suis satisfait de mon hydratation et nutrition avec BeautySane depuis le début de la course. Pas de coup de mou mais une douleur de plus en plus importante pied droit. Je reste cependant positif puisque qu’après 9km je prends la 7eme place. Je comprends cependant que je risque de vraiment souffrir car une bonne moitié du parcours est dans le sable fin ou l’herbe, un parcours typé trail ou les appuis sont vraiment instables sur toute la première partie des 3 boucles soit environ 12km de trail qui me déclenche une douleur et des décharges électriques dans tout l’hallux du pied droit. Mon hallux valgus me fait tellement souffrir dans mes Hoka Clayton que j’hésite à finir la dernière boucle avec les chaussures à la main. Problème, il y a des épines et un petit bout de bois dans le sable et une longue portion sur la piste cyclable en plein soleil. Je décide finalement de garder mes chaussures et de serrer les dents, d’essayer de penser positif pour aller au bout. Ma foulée est complètement modifiée et mon allure diminue avec la douleur qui augmente à chaque impact. 4’40″… Les 4’05 » sont bien loin et je perds 10 places sur mon dernier tour. Un finish dans la douleur dommage j’aurais aimé pousser un peu plus en Cap mais ce n’est que partie remise ;).

Il faut que je revois mon équipement cap (chaussures +++) renforcement du pied, pédicure podologue, travail des transitions et bien sûr continuer à bosser la Nat, le vélo et la stratégie nutritionnelle.

Une très belle première expérience sur la distance. Une course sous le soleil avec plein d’encouragements que demander de plus :).  Une très belle organisation. Merci à toute l’équipe du Tri Event Lacanau. Merci à toutes les personnes qui m’ont encouragé et suivi de près comme de loin ça aide vraiment à se surpasser et à rester au maximum positif dans la tête quand ça devient dur ou quand ça fait mal.  Un immense merci à Elfie Arnaud pour la récup et tout le soutien au quotidien et à mon coach Renaud Meilland pour ses conseils précieux.

Il me reste encore 2 mois et 1 semaine avant Bolton et y a encore du boulot alors c’est reparti dernière ligne droite !!!

HUUB France HUUB Design TriEvent

#Ironman #Bolton #TriEvent #TriEventlacanau #halfironman #Lacanau #swimbikerun #triathlon #Training #préparation #Huub #huubdesign #canyonaerod #canyon #plaisir #sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *