Notre premier swimrun

Premier Swimrun, l’Amphiman en Belgique, à Charleroy, le début d’une longue histoire… Au programme 38,8 km dont 33,8 de course et 5km de nage avec 13 transitions au total. La température extérieure 12 degrés, la natation est prévu dans deux lacs différents la température de l’eau est à 10 degrés dans un lac et 13 degrés dans l’autre lac. Après 5h04 de course et 41,8 km encordé, le Team Belove (Ralite Tom / Arnaud Elfie) fini 1er binôme mixte, 3ème binôme au général.

Tout d’abord qu’est-ce qu’un swimrun?

C’est une course nature en binôme avec des enchaînements de course et de natation sur une distance variable sans interruption.

Il  s’agit de courir en combinaison Néoprène et nager avec les chaussures sans oublier tout le reste de l’équipement plaquettes, pull boy sanglé sur la cuisse, corde pour se tracter, ceinture avec gourdes et barres énergétiques ou tout simplement un sac a dos.
La règle c’est de  commencer et de finir avec tout l’équipement choisi, tout est autorisé mais il faut tout transporter en course comme en natation. Et tout ça en nature et la natation se fait en lac bien évidemment.

La course

Nous étions donc ce dimanche en Belgique pour notre premier Swimrun avec au programme 38,8 km dont 33,8 de course et 5km de nage avec 13 transitions au total.
Départ dimanche matin 5h avec 4 binômes du TSF (notre Club de Triathlon adoptif) deux voitures direction Charleroi.

Nous arrivons à 9h, et à 10h le briefing commence. On annonce la température extérieure 12 degrés ciel nuageux et on nous présente le parcours. Nous allons nager dans deux lacs différents la température de l’eau est à 10 degrés dans un lac et 13 degrés dans l’autre lac.
Fin du briefing 10h30 il est temps d’enfiler tout l’équipement le départ est à 11h…

La pression monte, le stress aussi, beaucoup de questions surtout concernant la température de l’eau et le temps qui n’est pas très favorable pour se réchauffer…
11h nous sommes prêts et sur la ligne on se regarde on s’encourage on s’embrasse, un rayon de soleil pointe son nez c’est parfait, Top départ!!!
On commence par 3 km de course pour bien se réchauffer et tout de suite on transpire on le sait on avait testé à l’entraînement à Torcy et Cergy plusieurs fois  et courir en combi Néoprène  ça donne chaud, très chaud.
On se place bien et on rentre dans l’eau à 10 degrés dans le groupe de tête pour la première natation et ça commence fort 650 mètres de nage c’est long et c’est froid !
Le choc thermique est surprenant mais en  natation on est fort et on double presque tous les binômes du groupe de tête pour sortir en 3ème position on sait déjà que la natation va énormément jouer pendant cette course et c’est notre point fort :).

Nous sommes un petit groupe de 8 binômes et les transitions s’enchaînent, Michel (mon père) et Gégé sont juste devant nous, on a trouvé notre rythme tous les 4 c’est super sympa on prend plaisir, et on fait un super début de course puisqu’on nous annonce 4ème et 5eme lors de la troisième portion de course…

Oui mais voilà, la course à pied c’est du Trail en forêt et le parcours est très mal balisé, la rubalise est difficilement visible et on loupe notre 4ème  mise à l’eau nous faisons un détour de 2km avec les 8 binômes de tête avant de retrouver notre chemin et de pointer à l’entrée de la 4ème

Portion de natation 20ème binôme !
Ça fait mal psychologiquement et c’est énervant de se tromper comme ça sur une course.
Nous nous retrouvons donc 3ème binôme mixte et 20ème binôme toute catégorie.

Nous allons très vite sur cette 4ème portion de natation pour rattraper notre retard et finalement on remonte assez vite tout le monde puisque notre quatuor pointe à nouveau 4ème et 5eme binôme après la sortie de la 5eme portion de natation…

Nous venons de passer le premier ravitaillement (9,9km de course) malheureusement nous ne sommes plus quatre mais seulement deux car nous avons lâché mon père et Gégé un peu auparavant :-(.
Nous sommes à ce moment-là 4ème au général, 1er binôme mixte, avec le 3ème binôme du général en point de mire.

Notre objectif alors à ce moment: pas de panique, on gère et on va remonter petit à petit si on s’alimente et qu’on s’hydrate bien. Et oui, car l’eau froide nous coûte beaucoup d’énergie, et en course on transpire beaucoup à cause de la combi.

Nous approchons du deuxième ravitaillement (17,5km de course, et même presque 20km avec le détour du début) nous sommes sur un très bon rythme de croisière on prend un plaisir fou à faire cette course et nous sommes vraiment complémentaires une vraie équipe !!!!

Je souffre du chaud sur la portion de 7,7 km et 6,6km de course à pied car contrairement à Elfie je ne retire pas le haut de la combi pour courir car j’avais la corde  que l’on utilisait pour se tracter autour du torse. C’était une erreur car je pense avoir perdu énormément d’énergie et je me suis retrouvé en hyperthermie, je n’attendais qu’une seule chose, retourner dans l’eau à 10 degrés hahaha.

Nous sommes à peine à mi-course et Elfie est impressionnante et impose un rythme soutenu en course à pied nous courrons aux alentours de 5min au kilo sur les longues portions et parfois moins, tout ça en combi et chaussures mouillées et je me surprends à être prudent… Je dis à Elfie qu’il ne faut pas se cramer et qu’il reste encore de la distance mais je m’aperçois qu’en fait elle ne force pas elle est dans son rythme et fait preuve d’une endurance incroyable.
Elfie nous maintient au contact avec le troisième binôme en course et me tracte même avec la corde sur la portion de 6,6km.

Moi je suis mieux en natation et on les double à chaque portion de natation (une vraie équipe complémentaire), la troisième place est un combat acharné à ce moment là…
Sauf que la fin de course est en notre faveur.

En effet, je regarde les distances de chaque transitions que j’ai noté au marqueur sur mon avant bras avant de partir et je sais que deux portions de natation de 650 m nous attendent et c’est ce qui nous permettra de faire la différence de plus on accélère progressivement en course a pied.

La fin de course est extrêmement dure, la fatigue se fait sentir, ça fait maintenant 4h40 d’effort et on se lance côte à côte avec l’autre binôme (nous sommes 3eme égalité) pour la dernière longue portion de natation. C’est terriblement long 695m de nage dans l’eau a 10 degrés je suis tétanisé et je ne tire plus elfie, c’est elle qui me pousse :).

A la sortie, je suis obligé de m’y reprendre à deux fois pour me mettre debout car le froid ma complètement tétanisé mais allez c’est presque fini…
Il reste deux kilomètres à peine, l’écart est fait, nous profitons alors de ces derniers instants de course.

Nous passons la ligne main dans la main. On se prend dans les bras et on n’a pas envie de se décoller même après 5h04 de course et 41,8 km encordé.

On est super fiers d’avoir fini cette course de folie. Nous finissons 1er binôme mixte, 3ème binôme au général.

On apprendra un peu plus tard qu’on fini seulement 9min derrière les 2ème et 28 min derrière le 1er binôme homme, Champion du Monde en titre de cette toute nouvelle discipline LE SWIMRUN!!!

On tient à remercier tous ceux qui nous ont soutenu, encouragé et entraîné (merci Olivier), merci et bravo au 4 binômes du TSF (nos partenaires de course et d’entraînement :).

LE SWIMRUN est une course exceptionnelle et on vous la recommande vivement.

lfie et Tom.

Team Belove.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *